PIGEONQC  /  NOUVELLES  /  ACTUALITÉ

Nathalie Simard révèle de nouvelles informations sur l'affaire Cloutier

Publié le 5 septembre 2023 à 10h58
PAR

Nathalie Simard était la première invitée de la deuxième saison du balado de Marie-Claude Barrette, Ouvre ton jeu. La chanteuse s'est confiée pour une rare fois sur l'affaire Cloutier, après que Marie-Claude lui eut demandé les raisons qui l'avaient convaincue de porter plainte contre son ex-gérant Guy Cloutier, en 2005.

D'entrée de jeu, Nathalie a déclaré que c'était sa fille qui lui avait donné le courage de dénoncer Guy Cloutier. Puis elle a ajouté qu'elle avait commencé à parler de l'affaire, non sans hésitation.

«Tu sais, on dit que huit victimes sur 10 connaissent son agresseur [...]. La plupart du temps, c'est commis par quelqu'un de ton entourage. Alors c'est ce qui trouble, c'est ce qui installe un long silence aussi, parce que t'aimes l'entourage. Moi, j'aime ses filles, j'aime toute ma famille. Alors je me disais: «Hein, si je le dis, mes frères vont peut-être aller lui casser la gueule. Je ne veux pas qu'ils fassent de la prison pour lui». Ça fait que c'était tout ça, le silence».

Elle a poursuivi :


«Je me disais : "ça me prend de l'argent si je veux dénoncer, parce que je n'étais même pas consciente que j'avais accès au système de justice où ça ne coûte rien, où tu es aidée par la société, où tu as des procureurs de la Couronne, des policiers. Dans ma tête, ça m'aurait pris une armée et beaucoup d'argent, que je n'avais pas, parce que c'était tout lui qui avait mon argent. Je n'avais pas le pouvoir de rien. J'étais un grain de sable dans l'océan. C'était trop lourd. C'était impossible. Je ne pouvais même pas imaginer ça ».

Nathalie a avoué avoir connu des moments très difficiles.

«Tu ne dors plus, tu n'es pas bien. Je pleurais. J'avais beau avoir des chevaux, ma maison, un enfant en santé, mais ma vie n'avait plus de sens. Parce que j'étais vide».

Et qu'aurait été sa vie si elle n'avait pas eu le courage de dénoncer son agresseur?

«Je ne serais plus là. J'étais rendue au bout. Je me disais : "comment je vais faire pour vivre, pour gagner ma vie ?"»

image

Pour écouter l'entrevue :


Source : Monde de Stars
10 dernières chroniques
pub